SOROPTIMIST INTERNATIONAL
SOROPTIMIST INTERNATIONAL

PROGRAMME DU CLUB GENÈVE-FONDATEUR

Présidente 2023 : Susanne Jerne-Fuhr
         E-mail :  soroptimist.genevefondateur@gmail.com

        -.-.-.-.--.-.-.-.-.-.-.-.-.--.-.-.-.-.-.-.--.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.--.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.--.-.-.-.-.--.-.-.-.--.-.-.-.--.

-.-.-.-.-.---.-.-.-.--.-.-.-.--.-.-.-.--.-.-.--.-.-.--.-.-.-.--.-.-.-.-.-.--.-.-.--.-.-.--.-.-.--.-.-.-.-.

Réunion: 2ème lundi du mois, 19h15, ▼sauf indication spécifique.

Toutes nos activités se déroulent conformément aux dispositions sanitaires officielles
 

 
Les activités du Club en 2023


Avril - Remise de deux chèques à la Fondation Au Coeur des Grottes et au Foyer Arabelle
Nous avons eu le grand plaisir de remettre deux chèques de 1'500.- CHF chacun aux deux Foyers qui accueillent à Genève des femmes victimes de violences et leurs enfants. Cette année nous avons ainsi voulu souligner l'importance d'un soutien psychologique et médical ciblé en faveur de ces enfants, victimes collatérales des violences domestiques. A suivi une présentation du travail remarquable que le Foyer Arabelle et le Coeur des Grottes accomplissent depuis plusieurs années en faveur des enfants. Les montants avaient été récoltés lors de notre action de vente de roses du 8 mars (voir plus bas).

                                                      



8 mars  - Journée mondiale des droits de la femme
Livraison de roses à nos sponsors pour leurs collaboratrices, ainsi qu'à nos aînées résidant dans des maisons de retraite genevoises. Pendant les semaines précédentes, nous avions pré-vendu de nombreux bouquets de roses à nos sponsors, toujours fidèles ! Cette action nous permis de récolter des fonds en faveur des enfants victimes collatérales de violences domestiques. 

                              



Février
Rencontre avec Aurélie Monnier, qui nous a présenté les premiers résultats du magnifique projet "KaribuPads", soutenu par notre club l'an dernier.
KaribuPads est né en avril 2022, pendant l’échange universitaire d’Aurélie en Tanzanie ; cette très jeune femme a monté un projet autour de la santé menstruelle pour des jeunes filles vivant dans des milieux ruraux, avec 15 collègues universitaires. Car la plupart des filles qui habitent dans ces régions manquent de moyens, n’ont pas accès à des magasins, la question des règles est taboue, pendant leurs menstruations elles ne vont pas à l’école, elles se protègent comme elles le peuvent avec des feuilles ou des herbes, ce qui entraîne de gros problèmes d’hygiène et de santé. KaribuPads avait deux objectifs, tous les deux atteints : toucher 3'000 jeunes filles de 17-18 ans et favoriser l’indépendance financière de plusieurs femmes en leur apprenant la couture.



    



Janvier
Inauguration de la nouvelle année Soroptimist. Dîner-ceinture, qui nous a permis de récolter des fonds en faveur d'un projet du club ; finalisation du programme pour l'année 2023.


 

L'année 2022 

25 novembre - 10 décembre 2022

La campagne internationale annuelle des 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes a débuté le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, pour se poursuivre jusqu’au 10 décembre, Journée internationale des droits de l’Homme.

Une fois de plus, nos membres se sont mobilisées avec le Club Genève-Rhône dans le cadre de la campagne du Secrétaire général de l’ONU «Tous UNiS, d’ici à 2030, pour mettre fin à la violence fondée sur le genre» et ont répondu à l’appel  « Orangez le monde ». La violence à l’égard des femmes et des filles constitue l’une des violations des droits de l’Homme les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices dans le monde.

Dès le 25 novembre nos deux Clubs ont obtenu, avec le soutien de la Ville de Genève et des SIG, que le Jet d'eau et quatre monuments emblématiques de Genève soient éclairés à la tombée de la nuit en orange, couleur symbole de sensibilisation pour l’élimination de toute forme de violence à l’égard des femmes et des jeunes filles.

Pendant ces 16 jours, les Club de Genève se sont associées également aux autres clubs Soroptimist d'Europe pour lancer dans la ville, à l'Université et dans les écoles supérieures la campagne READ THE SIGNS, afin de sensibilisr femmes et jeunes filles aux signes précurseurs d'une possible violence toxique au sein du couple.

                         
      
Le 2 décembre, aux Bains des Pâquis, dès la tombée de la nuit, les membres des deux clubs Soroptimist genevois ont allumé et mis à l'eau des lanternes de couleur orange en souvenir des femmes victimes de féminicide en Suisse, une lanterne en souvenir de chaque femme tuée. INVITATION La cérémonie s'est déroulée en présence de Mme Nathalie Fontaet, Conseillère d'Etat, M. Alfonso Gomez, Conseiller administratif, Brigitte Mantilelri, Présidente de S.I. Union Suisse, et Vera Rios, représentante de Onu Femmes, Genève. Elle a pu avoir lieu grâce au soutien du Service Agenda 21 de la Ville de Genève, de l'Association des Usagers des Bains des Pâquis et de la société IDH Switzerland qui nous a offert les lanternes.

                            

 

                         

Photos Anna Joos


Tout au long de l'année, le Club a soutenu des jeunes femmes avec des bourses et du mentorat, afin qu'elles puissent soit reprendre ou continuer leurs études, soit retrouver une situation professionnelle correspondant à leur niveau de qualification.

Les membres se sont réunies une fois par mois, à l'occasion de conférences ou activités permettant de lever des fonds pour financer leurs projets en faveur d'autres femmes.



 

L'année 2021

25 novembre - 10 décembre 2021

La campagne internationale annuelle des 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes a débuté le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, pour se poursuivre jusqu’au 10 décembre, Journée internationale des droits de l’Homme. Pendant cette période, les clubs Soroptimist International de Genève ont demandé l’éclairage en orange de cinq monuments emblématiques de Genève.


Samedi 27 novembre, à la tombée de la nuit, les membres des Clubs Soroptimist International se sont réunies aux Bains des Pâquis pour mettre à l’eau des lanternes de couleur orange, en souvenir des 25 femmes victimes de féminicide en Suisse, dans un esprit de solidarité et de sensibilisation de l’opinion publique sur l’urgence d’éliminer toute violence fondée sur le genre.


Nous avons également organisé un atelier "Ne détournez pas le regard" - avec Amnesty International et le soutien de la Ville de Genève. Diverses mises en situation ont permis aux participants de se retrouver en tant que témoins d'aggressions verbales ou harcèlement dans l'espace public. Que pouvons/devons-nous faire dans ces cas ? Pouvons-nous intervenir ? Comment ? Des cas très concrets avec des acteurs chevronnés et des explications de la part des spécialistes d'Amnesty International. 


                                                           





17 septembre
Réunion Interclubs au Musée International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, avec les clubs Soroptimist Genève-Rhône et Nyon-Rolle. Accueil et visite de l'exposition CONCERNE-E-S, 30 artistes face aux questions humanitaires. L'exposition a questionné notre engagement, que l'on soit artiste, humanitaire ou simple citoyen-ne.

https://www.redcrossmuseum.ch/
https://www.redcrossmuseum.ch/en/

 

14 juin
Les membres du Club ont pu à nouveau se retrouver après 6 mois de réunions et conférences uniquement via Zoom, dans les locaux du Lyceum pour une réunion festive et pour accueillir nos nouvelles membres. La traditionnelle cérémonie des bougies a été suivie d'un délicieux dîner-ceinture, dont tous les plats avaient été préparés par nos membres. Le revenu de la soirée servira à alimenter notre fonds d'action.

 

 


Lorsque l'habillement devient un élément de contrôle


Réunions virtuelles pendant les mois de pandémie 
 

"Lorsque l'habillement devient un élément de contrôle"

Le lundi 10 mai conférence avec Elizabeth Fischer, historienne de la mode, professeur associée HES, responsable du département Bachelor et Master en Design Mode, Bijou et Accessoires de la Haute Ecole d'art et de design (HEAD) de Genève. Sa présentation "Lorsque l'habillement devient un élément de contrôle" a permis à plus de 50 participantes de comprendre que les interdits et comportements vestimentaires traduisent les normes dont notre société est toujours imprégnée.

 

"Whatsapp, what else ?"

La publication des nouvelles conditions d'utililisation de la messagerie gratuite Whatsapp a fait parcourir une vague d'inquiétude parmi les entreprises et les privés. Pouvons-nous encore nous fier à ce type d'application, avons-nous déjà abandonné la protection de nos données au bénéfice des annonceurs ?

Pour répondre à ces questions et à plein d'autres, notre Club a invité le 12 avril Isabelle Dubois, experte en protection des données, avocate de formation et ancienne juge cantonale, première préposée à la protection des données et à la transparence du canton de Genève, elle met depuis 2014 son expertise à dispostion d'organisations comme le Club de la Protection des données

Isabelle Dubois était accompagnée lors de cet "atelier" dynamique - qui a réuni une soixantaine de Soroptimist et invitées - par les autres membres du Club de la Protection des Données : Yann Loosli, web architect, Dr. Johan Rochel,  Long le Thanh, web architect, Loris Buret, informaticien, et Jacqueline Reigner, experte en cybersécurité, qui ont contribué à animer la présentation et répondre à nos questions, dans un langage toujours accessible.

 

 

A l’occasion du Swiss Soroptimist Day 2021

les membres du club Genève-Fondateur ont livré plus de 300 roses à des femmes de cœur et d’action.


                          

Le 6 mars 2021, notre club a livré une rose à toutes les dames pensionnaires des EMS genevois du Prieuré, Foyer Saint-Paul, Franchises, Fort-Barreau et Résidence de Rive. Notre action a été accueillie avec enthousiasme et gratitude par les pensionnaires et les responsables de tous ces établissements.

La récolte de fonds était  destinée à la DAO, l’organisation faîtière des foyers Solidarité Femmes de Suisse qui abritent des femmes victimes de violences et leurs enfants, pour son le projet d’accueil «Protection et bien-être des enfants ».


Nous remercions nos généreux contributeurs, membres du club et bénévoles, pour leur soutien à la réussite de notre action à l'occasion du Swiss Soroptimist Day 2021


 

Kaleio - Le magazine pour les filles (et le reste du monde)

Le 8 février 2021 nous avons accueilli virtuellement Cyrielle Cordt-Moller pour une présentation du magazine "Kosmos - Le magazine pour filles (et le reste du monde)" . Edité en Suisse depuis janvier de cette annér, Kosmos (dont le nom a changé peu après en "Kaleio") est destiné aux filles entre 8 et 13 ans, et veut leur ouvrir la palette des possibles, sans stéréotypes ni publicité.

L'objectif du magazine est de faire évoluer les mentalités, augmenter la confiance en soi, présenter d'autres modèles de femmes inspirantes. Autre particularité inédite : Kosmos est publié en allemand et en français. Nous saluons cette nouvelle publication inspirante qui partage les objectifs des Soroptimistes : augmenter la confiances des jeunes filles en elles-mêmes pour les préparer à une pleine et complète participation à la société de demain !

 

Communication digitale

Le 11 janvier nous avons organisé une réunion, en vidéoconférence, sur la communication digitale, réservée uniquement à nos membres.



L'année 2020

La violence à l’égard des femmes et des filles constitue l’une des violations des droits de l’Homme les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices dans le monde.

 

Le 25 novembre 2020, pour la sixième année consécutive, les clubs Soroptimist International de Genève se sont mobilisés dans le cadre de la campagne onusienne « Orangez le monde »  et « Tous UNiS pour mettre fin à la violence fondée sur le genre » du 25 novembre, Journée internationale pour l’Elimination de la violence à l’égard des femmes, au 10 décembre, Journée internationale des Droits de l’Homme.

 

 

                    

Quatre activités pour Oranger Genève :

  • Le 25 novembre : le Jet d’eau de Genève a été symboliquement coloré en orange à la tombée de la nuit, grâce au soutien des SIG ;

 

  • Du 25 novembre au 10 décembre : le Phare des Pâquis, la statue La Brise et la Fontaine du Bourg-de-Four ont été chaque soir éclairés en orange, grâce au soutien de la Ville de Genève ;

 

  • Du 25 novembre au 10 décembre : les clubs Soroptimist Genève-Fondateur et Genève-Rhône ont lancé la campagne digitale « Je suis Orange » sur le web et les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram). Chaque jour une mosaïque de portraits a été mise en ligne ainsi que des numéros d’urgence, pour sensibiliser hommes, femmes, jeunes et moins jeunes à l’importance de rester solidaires contre les violences à l’égard des femmes et des filles ;   

 

  • Le samedi 5 décembre : les clubs Soroptimist genevois ont financé et distribué 200 repas aux bénéficiaires de l’association LE CARE ;

                                                               

  • En mars : des ateliers de courage civique « Ne détournez pas le regard » seront proposés à la population genevoise en partenariat avec Amnesty International pour se former aux bons réflexes lorsqu’on est témoin d’une agression physique ou verbale. Ces ateliers seront menés en fonction du climat sanitaire et sur inscription.                                


Depuis le début de la pandémie, nous soutenons des femmes sans abri ou en grande précarité,
aux côtés de l’ Association Femmes à Bord  (FAB)

 


                    
                                                                                    

Pendant la pandémie et face aux problèmes croissants pour toute une frange de la population, les clubs genevois Genève-Fondateur et Genève-Rhône ont apporté leur soutien à l'Association Femmes à Bord (FAB). Cette toute jeune associationvient en aide à des femmes sans-abri, ou en très grande préécarité, qui trop souvent n’osent pas fréquenter les lieux associatifs ouverts également aux hommes.

Depuis le mois d’avril les membres de nos deux clubs Soroptimist genevois continuent à aider, à tour de rôle, FAB et distribuent à ces femmes des repas, ainsi que d’autres biens de première nécessité, deux fois par semaine. Nous apportons aussi régulièrement des masques en tissu confectionnées par nos soins, des masques jetables, des habits, des produits d’hygiène personnelle et pour bébés.

Nos clubs ont versé en mars à FAB le montant de 3'000.- CHF , somme réunie en vendant nos fleurs à l’occasion du Soroptimist Day. Ce montant leur a permis de faire face aux besoins les plus urgents.

                                                            


L'entrée du Palais des Nations, éclairée en orange le 25 novembre 2019
photo Christian Pfahl


 

14 décembre : soirée de l'Escalade - en vidéoconférence - célébrée avec nos amies du Club Genève-Rhône avec Brigitte Mantilleri, nouvelle Présidente de l'Union Suisse, qui nous a présenté son programme pour le biennium 2020-2022.

9 novembre : vidéoconfrence : "Le féminisme dans la médecine : besoin d'approche gender specific ?" par la Doctoresse Antoinette Pechère, néphrologue aux HUG et responsable du centre  d’hypertension aux Hôpitaux Universitaires de Genève et reconnue comme spécialiste européenne de l'hypertension par la European Society of Hypertension

12 octobre : cérémonie de passation des pouvoirs entre Dany Goldstein, présidente sortante, et Susanne Jerne-Fuhr, nouvelle présidente. Présentation aux membres du programme du club pour le biennium 2020-2022. 

8 mars : à l'occasion de la journée des droits des femmes, action en faveur de l'association FAB "Femmes à bord", qui ofre accueil, aide et accompagnement aux femmes sans abri à Genève. Nous avons vendu des roses et des tulipes, en collaboration avec le club Genève-Rhône La somme de  3'000.- CHF a été versée à l'association FAB qui doit faire face à une situation particulièrement grave en raison de l'épidémie en cours. Vente de roses et tulipes en faveur des femmes sans abri

                         


17 février : présentation par Mme Sabine Estier Thévenoz du 1H par M2 "Un-e étudiant-e sous mon toit", programme de logement intergérationnel et convivial, soutenu par l'Université de Genève


13 janvier : dîner ceinture au 3, promenade du Pin et présentation par Angélique Duruz, responsable de la formation chez Amnesty International de leur "atelier de courage civique". Accueil officiel de deux nouvelles membres.


L'année 2019

9 décembre - Traditionnelle soirée de l'Escalade fêtée avec le Club Genève-Rhône et nos invité-e-s au Restaurant de la Mère Royaume.

25 novembre - Journée mondiale contre la violence envers les femmes : dans le cadre de campagne du Secrétaire Général des Nations Unies "Tous unis pour mettre fin à la violence fondée sur le genre", les deux clubs genevois ont répondu pour la cinquième année consécutive à l'appel  "Orange the World" . Nous avons demandé l'éclairage en orange de plusieurs sites emblématiques de Genève : la façade du Palais des Nations, le Jet d'eau et les fontaines de l'Escalade et de la Place du Bourg-de-Four.  

11 novembre - Mme Viviana Forney, malvoyante, nous a présenté la relation entre chien guide et personne malvoyante et montré un très beau film sur la formation de chiens guides d'aveugles, produit par la Fondation romande pour chiens guides d'aveugles à Branles (VD)

14  octobre - Conférence de classification 

4 septembre - Interclubs. Rencontre avec la Présidente de l'Union Suisse, Annelies Debrunner

17 juin - Accueil officiel d'une nouvelle membre et dîner ceinture chez notre Présidente (soirée réservé aux membres)

15 juin - Bastions de l'égalité
Participation avec les autres associations féminines et féministes de Genève aux Bastions de l'égalité, Lieu : Parc des Bastions, Genève, horaire : de 11h00 au 17h30. "Paroles de femme" : lecture de témoignages de femmes, victimes de violences, à 13h45 et à 16h15, espace N° 10, violences sexistes et sexuelles".  Site : Bastions de l'égalité .

13 mai  - Accueil officiel de nos deux nouvelles membres, en présence de leurs marraines respectives.

8 avril  - Conférence de la Doctoresse Jasmine Abdulcadir, cheffe de clinique aux HUG, sur les mutilations génitales et les soins prodigués aux victimes, et de Mme Nasteha Salah sur thème de la prévention des mutilations.

8 - 9 mars, journée internationale de la femme et Swiss Soroptimist Day : action de vente de roses et de tulipes, avec le club Genève-Rhône. 
Le bénéfice a permis de financer la participation à des cours d’autodéfense pour des femmes aux moyens financiers limités, ainsi que la formation de monitrices genevoises à la méthode Fem Do Chi. Il s’agit d’une méthode d’autodéfense physique, verbale et mentale qui s’adresse à toutes les femmes, quels que soient l’âge, la condition physique, le vécu de la violence, l’orientation sexuelle ou la culture.

11 Février,  Mme Sandrika Luce-Scheftick a présenté la Fondation QUALIFE, qui oeuvre en faveur de qualification et de l'emploi.
 

L'année 2018

Samedi 24 novembre, les deux clubs Soroptimist Genève-Fondateur et Genève-Rhône ont lancé une Flashmob orange sur la place du Molard pour la journée mondiale pour l'élimination des violences envers les femmes. Plus de 40 membres soroptimist et leurs amies ont dansé sur une chorégraphie originale de Brigitte Zuger pour sensibiliser la population ; la violence touche en moyenne une femme sur trois au cours de sa vie, indépendemment de sa culture, religion, statut social, nationalité ....

Le même soir du 24 au 25 novembre, les clubs Soroptimist genevois ont demandé l'éclairage en orange du Palais des Nations Unies, du Jet d'eau, de la fontaine de la Place du Bourg-de-Four et de la Fontaine de la rue de la Confédération.

Une semaine après, une deuxième flashmob a été lancée au coeur de la Vieille Ville, sur la Place du Bourg-de-Four.



Photos Christian Pfahl

                                                                                 

                                                                                                    

                                                             




                                        
Remise d'une bourse
 en septembre 2018 pour financer la participation d'une jeune journaliste de Côte d'Ivoire, Delphine Gbla, à une formation de l'Université des Medias et Droits Humains.

Cette formation, mise sur pied par Apprentissage sans frontières (www.asf-ge.ch), permet de comprendre les enjeux entre droits humains et médias dans le contexte international. Parmi ses objectifs, citons notamment l'approfondissement des connaissances en matière de droits fondamentaux et de droits des femmes.
 
Delphine Gbla, journaliste à la RTI, Côte d'Ivoire, lauréate du prix Ebony droits de l’homme 2017, milite pour la cause des droits humains. 



                                                                                     



14 mai 2018: nous avons reçu la journaliste à la Tribune de Genève, Anna Vaucher, qui nous a donné une conférence sur le thème de la situation difficile dans laquelle se trouvaient les medias, du journalisme sur le WEB, des fake news, etc.


Vente de roses le 8 mars 2018 contre l'illettrisme en Suisse

Le Club Service Soroptimist International s'est engagé à nouveau en Suisse pour lutter contre l'illettrisme avec la Fédération suisse Lire et Ecrire et soutenir des femmes présentant des difficultés en lecture et en écriture. A l'occasion de la journée de la femme, le 8 mars, les membres du Club Genève-Fondateur ont vendu des roses. La recette a été  versée au bénéfice de femmes avec des difficultés en lecture et écriture et qui, en raison de leur précarité financière, ne peuvent s'offrir de tels cours de formation.

La Fédération Suisse Lire et Ecrire s'est investie de longue date contre l'illettrisme et a permis à des adultes d'accéder aux compétences de base en lecture et écriture. En Suisse on compte environ 800'000 personnes qui ont de la peine à écrire un simple texte ou de le comprendre - près de la moitié d'entre elles sont nées ici et ont suivi la scolarité obligatoire en Suisse. Chaque année, environ 2'000 personnes suivent les cours de Lire et Ecrire, dont près de 70% sont des femmes.

 

L'année 2017



A l'occasion de la journée mondiale pour l'élimination des violences à l'égard des femmes, les clubs Genève-Fondateur et Genève-Rhône ont organisé deux évènements.

Mardi 21 novembre : conférence-débat au Club Suisse de la presse, introduite par Anne Simon et animée par Marie-Gabrielle Cajoly, membres Soroptimist.

Nos intervenant-e-s, venu-e-s de tous les secteurs, économique, social, légal, associatif, académique etc. ont croisé leurs regards sur les diverses formes de violence et partageront avec nous leurs perspectives et leurs actions respectives. Notre objectif était de faire avancer le débat et d’identifier des stratégies de prévention pour un avenir sans violences.
Anne-Marie von Arx, membre Soroptimist, experte en lutte contre la traite des êtres humains et anc. dir.adj. de la Fondation Au Cœur des Grottes (hébergement et accompagnement de femmes victimes de violences), députée au Grand Conseil de Genève
 
Veronica Birga, cheffe de la section en charge des droits de la femme et de l’égalité des sexes, Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH), Genève
Denis Chatelain, psychothérapeute, co-fondateur et secrétaire général de l’association VIRES
Béatrice Cortellini, psychologue spécialiste en psychothérapie FSP, directrice de AVVEC, association d’Aide aux victimes de violence en couple (ex-Solidarité Femmes Genève)
Guy Vibourel, président de la Fondation au Coeur des Grottes, ancien directeur de Migros Genève


Samedi 25 novembre, une chaine humaine de 200 personnes autour de la rade a relié le Phare des Pâquis et le Jet d’eau, pour se retrouver au Jardin anglais.

Dès la tombée de la nuit la population a pu admirer, éclairés en orange, le Jet d’Eau et le Phare des Pâquis, ainsi que le Palais des Nations, cette année « en première ». 
 

                                                                  photo du Palais des Nations éclairé en orange : Christian Pfahl

                                                          

 


 

                                                                                       --------------------------------------------------





11 septembre 2017 : soirée Interclubs
Invitée  : Manon Schick, Directrice d'Amnesty International Suisse, qui nous a parlé de son dernier livre "Mes héroïnes, des femmes qui s'engagent"

Lundi 11 septembre 2017, le club Soroptimist Genève-Fondateur était fier d’organiser la rencontre de l’Inter Clubs Soroptimist, lequel a regroupé, selon la tradition, les clubs Genève-Fondateur, Genève-Rhône, Nyon et Rolle.

A cette occasion, nous avons eu le privilège d’accueillir Manon Schick, Directrice Générale de la section Suisse d’Amnesty International, en qualité de conférencière. Notre invitée a abordé le thème « Des femmes qui s’engagent », en lien avec la publication de son livre.

Manon Schick est née à Lausanne au sein d’une famille déjà très engagée. Dès l’âge de 13 ans, elle affirme à son tour son militantisme social en boycottant toutes les boites d’ananas en provenance d’Afrique du Sud vendus dans les supermarchés. Elle a ensuite travaillé comme bénévole auprès des Brigades de Paix Internationale et Amnesty International. En 2004, à l’âge de 30 ans, elle devient porte-parole d’Amnesty International à Lausanne, en occupant notamment le poste de Directrice Générale de la section Suisse.

Durant sa conférence, Manon Schick a présenté son livre publié en mars 2017 : Mes héroïnes : Des femmes qui s'engagent. Elle y dresse le portrait de 11 femmes qui mettent leur vie en danger en défendant chacune dans leur pays les droits humains. Parmi elles, Manon s’est attardée sur China, une ougandaise enfant soldat, esclave sexuelle et désormais réfugiée au Danemark. Aujourd’hui auteure confirmée, elle y élève ses trois enfants tout en poursuivant ses études supérieures.

On retiendra du livre de Manon Schick, le portrait de toutes ces femmes qui ont réussi à quitter leurs pays en guerre, et affirment leur engagement à l’étranger pour la défense des droits de l’homme. On n’oublie pas toutes celles qui continuent de vivre et travailler dans ces pays, et qui, malgré le danger, poursuivent leur combat pour les droits de l’homme et contre les injustices.

Version anglaise:

Monday evening, September 11th, 2017 Soroptimist Club Genève-Fondateur was proud to organize and host the Soroptimist Inter-clubs meeting. Usually, this event takes place in September with the Soroptimist clubs Genève-Fondateur, Genève-Rhone, Nyon and Rolle present.

On this occasion, the special guest and speaker was Ms. Manon Schick. Ms. Schick was born in Lausanne, to a family who was already actively engaged in social causes. She started her social activism at the young age of 13 with a boycott against pineapples in the supermarkets that came from South Africa. She continued to work as a volunteer with Brigades of International Peace and Amnesty International and in 2004, at the age of 30, became the spokesperson for Amnesty International in Lausanne. Currently she is the director of Amnesty International in Switzerland.

During her speech, Manon spoke about her heroines, more specifically, the women that put their lives in danger because of their commitment to human rights. These women appear in her book that was published in March 2017 : My Heriones : Women who Commit Themselves. She illustrated several examples during her speech, most notably the Ugandan China who was a child soldier and sexually trafficked, now a refugee in Denmark with three children who is currently a published author and is pursuing higher education.

Thus, there are stories with women who are able to leave behind a dangerous life but continue to promote human rights abroad, while other women continue to live and work in grave danger fighting injustice at home.


Samedi 17 juin 2017 : Journée du Sillon Alpin, organisée par notre Club





Le samedi 17 juin 2017, ce sont 73 participants (Soroptimist et conjoints) qui ont pris part au 14e interclubs du SILLON ALPIN.

Cet interclubs regroupe les clubs de GRENOBLE, GRENOBLE 2000, CHAMBERY-AIX LES BAINS, MONT-BLANC, ANNEMASSE-PORTE DE FRANCE, ANNECY, LE LEMAN, GENEVE RHONE ET GENEVE-FONDATEUR.

Cette année, nous avons eu le plaisir d'enregistrer des membres de trois autres clubs : AIX-EN-PROVENCE, VEVEY et LE LAVAUX.
Notre Club a placé la journée sur le thème de GENEVE HUMANITAIRE ET GENEVE INTERNATIONALE.

Au programme, la visite du Musée de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, puis l'apéritif et le repas pris au Restaurant du CICR, et enfin dans l'après-midi une promenade guidée dans les salles du Palais de Nations et une conférence de Madame Alessandra Vellucci, Directrice du Service de l'Information de ONUGE, sur l'accomplissement de sa fonction et le thème de ONU-Femmes.

En 1863, un groupe de citoyens de Genève créait la Croix-Rouge. De l'action humanitaire à la diplomatie humanitaire, la communauté internationale a fondé en 1919 la Société des Nations (SdN) et en 1945 l'Organisation des Nations Unies. Elles se réfèrent notamment à des principes humanitaires, respectivement la protection des minorités pour la SdN et la protection des droits de l'homme pour l'ONU.

La nouvelle exposition permanente du Musée CRCR est organisée en 3 espaces thématiques, conçus par des architectes de renommée internationale : défendre la dignité humaine, reconstruire le lien, refuser la fatalité.

Dans le dédale onusien, nos guides nous ont rappelé quelques-uns des nombreux rendez-vous historiques qui se sont tenus dans ces lieux. Nous avons admiré les différents chefs-d’oeuvre offerts par les Etats membres, ainsi que les vastes salles de conférences. A travers les immenses baies vitrées, nous avons découvert le parc et le lac, sous un soleil radieux.

Mais ce fut pour nous toutes l'occasion de consolider les liens d'amitié qui unissent les Soroptimist , d'échanger sur les valeurs que nous partageons et nous défendons, dans une ambiance décontractée et sympathique, par un soleil éclatant et face au Mont-Blanc, emblème s'il y en a un, du Sillon Alpin.
Rendez-vous pris pour juin 2018, le Club de Grenoble organisera la rencontre.

Graziella Rossi Barbeau / Présidente 2016-2018 - SI Club Genève-Fondateur




Visitez notre page  "historique" pour connaître nos activités précédentes